sources : https://emotions-numeriques.com

La photo minimaliste

Revenir à l’essentiel. Epurer la composition et simplifier le langage visuel, sans renoncer au message ou à l’histoire véhiculée par l’image. Bienvenue dans un monde minimaliste. Mais attention, simplifier ne veut pas dire simple… La photographie minimaliste demande de la rigueur notamment au niveau du cadrage, mais de tout cela nous allons reparler.

Le minimalisme en photographie s’exprime dans des domaines très différents, de la photo de paysage à la photo urbaine, de la macrophotographie à la photo animalière.

Une quête de simplicité

Minimalisme 2

Le minimalisme est très tendance. Aujourd’hui, il est parvenu à s’imposer dans notre quotidien ; de la mode au design, de la décoration intérieure à la photographie… Le minimalisme est omniprésent.

Le minimalisme ou « art minimal » est un courant de l’art contemporain né dans les années 1960 aux États-Unis. Il est issu de la rebellion de deux artistes Sol LeWitt et Donald Judd contre l’expressionnisme abstrait et la trivialité du mouvement Pop Art. Depuis cette époque, le minimalisme a investit notre culture quotidienne, en proposant une réflexion sur le caractère essentiel des choses.

Comment reconnaître une photo minimaliste ?

Minimalisme 3

Elle se distingue par son économie très poussée d’éléments de composition. Le contenu de l’image n’est pas seulement réduit à la banalité du sujet, il repose également sur un langage visuel restreint.

Une image minimaliste peut être considérée comme réussie lorsqu’elle parvient à émouvoir le spectateur avec le minimum d’éléments qui la composent. C’est l’imagination du spectateur qui rendra son message intelligible. Ce message sera différent d’une personne à une autre, c’est là toute la force de ce genre photographique.

Comment obtenir une photo minimaliste ?

Minimalisme 4

Plusieurs chemins conduisent vers la photographie minimaliste : la réduction au strict minimum des éléments de composition de l’image, le recadrage du sujet afin d’en isoler une petite partie pour stimuler l’imagination de l’observateur, la concentration de l’image sur une forme ou un motif géométrique, l’isolement du sujet autour d’un vaste fond, etc. Il est également possible de jouer sur l’isolement d’un sujet net dans un environnement très flou. Attention à ne pas inviter le flou sur la totalité de l’image afin de ne pas tomber dans le piège de la photo abstraite.

Minimalisme 5

Regardez autour de vous, les sujets sont innombrables. Vous n’avez pas besoin de parcourir des centaines de kilomètres, car les photos minimalistes naissent habituellement dans votre esprit. La nature, l’architecture moderne, votre intérieur, sont des sources d’inspiration inépuisables.

Minimalisme 6

Accordez une grande attention à la composition et aux couleurs de votre image. Pensez à la règle des tiers et aux nombres d’or afin de positionner idéalement votre sujet dans l’espace. Essayez le noir et blanc qui fonctionne généralement très bien dans ce domaine photographique.

Minimalisme 7

Minimalisme 8

Minimalisme 10

Une fois que vous y aurez pris goût, la photographie minimaliste contribuera à améliorer votre oeil de photographe et la composition de vos images. Mettez à profit votre créativité et votre imagination pour produire des belles images qui stimuleront l’imagination des spectateurs.

Bonnes photos !

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire