Dossier N°1 : La photo abstraite

Pour ce dossier ( le premier ) nous allons aborder le sujet sur plusieurs angles :

  • son histoire
  • les différents artistes qui se sont mis à cet exercice quelque fois périlleux
  • un point de vue d'un auteur
  • et essayer d'en tirer une conclusion

Abstraite1

La photographie abstraite : Histoire, philosophie et inspiration

La photographie abstraite est très différente de tout ce qui ce fait en art photographique. Par exemple, les règles de la composition et la mise au point précise sur un sujet n’ont plus aucune valeur. Le photographe utilise son imagination créatrice pour « modeler » des œuvres d’une rare beauté.

Qu’est-ce que la photographie abstraite ?

Une photographie dite abstraite ne va pas nécessairement signifier la même chose pour tout le monde, chacun l’interprètera à sa façon; elle laisse place à l’imagination et nous aide à se concentrer sur la texture et la couleur plutôt que sur l’ensemble d’un sujet.

Les gens utilisent souvent le terme « art abstrait » d’une façon péjorative, laissant sous-entendre que ces œuvres sont intentionnellement incompréhensibles et absurdes. Pourtant l’art abstrait est une forme d’expression qui offre une multitude de possibilités pour tout artiste à la recherche de quelque chose de nouveau, de différent. La photographie abstraite n’est ni plus ni moins qu’une autre façon de créer en laissant libre cours à son imagination.

Elle ne permet pas, dans la majorité des cas, d’identifier les éléments qui la composent. On peut donc dire qu’elle devient objet au regard de celui qui la regarde. Par exemple, vous pouvez prendre une photo de quelque chose d’aussi commun qu’une chaise, et selon l’angle, la distance ou l’éclairage que vous aurez choisi, votre photo ne montrera pas réellement la chaise, mais plutôt un concept, une émotion ou tout autre chose qui ne dévoilera pas dans l’immédiat une chaise.

En fait, nous pourrions dire que la photographie abstraite est « la suppression de la signification immédiate et évidente d’un sujet », laissant la place à de nouvelles idées ou de nouvelles interprétations.

Son histoire

La photographie abstraite s’est développée suite à des découvertes scientifiques qui ont permis de voir ce qui était normalement imperceptible pour l’œil humain. Par exemple, John William Draper et Anna Atkins ont réalisé des photos abstraites en plaçant des matières organiques, comme des algues et des plantes afin de créer des photogrammes.

Wikipédia nous dit que : « Wilhelm Worringer avait fait paraître à Munich un ouvrage, Abstraktion und Einfühlung (Abstraction et « empathie »), où il définissait le concept d’« Einfühlung » associé à l’art : un état d’âme dominé par l’angoisse, qui se traduit, dans le domaine de l’art, par une tendance à l’abstraction. Cette évolution de la peinture de la sphère culturelle allemande aura sans doute préparé l’apparition de l’art abstrait : cette « tendance » soulignée par Worringer, et anticipée par Theodor Lipps, comprend des artistes comme František Kupka, Adolf Hoelzel, Hermann Obrist, Henry van de Velde ou August Endell. »

S’initier à cet art

Si vous êtes intéressé à découvrir la photographie abstraite, vous devrez l’aborder sans trop vous souciez des définitions qui ont été proposées par certains auteurs. Voici quelques aspects à considérer pour débuter.

Supprimer toute signification

Une des façons les plus simples de supprimer toute signification qu’un objet peut normalement avoir, est la proximité en le photographiant. En examinant un objet de très près, un artiste est souvent en mesure de trouver des motifs invisibles, des détails, des formes, des couleurs qui se révèlent uniquement à le regardant de près.

La lumière est votre amie

Une autre façon de créer des images abstraites est d’utiliser un éclairage non conventionnel afin de mettre en évidence des particularités de votre sujet. Ruth Bernhard (1905-2066) est passée maître dans l’art de créer des images abstraites en utilisant la lumière de façon inhabituelle. Elle a utilisé des objets de la vie de tous les jours, tels que des bonbons Lifesavers ou des coquillages, couplées à un éclairage « dramatique ». Elle a également photographié des modèles dans des poses étranges qui montraient le corps humain d’une façon encore jamais vue à son époque.

Créer quelque chose de nouveau

Si vous décidez d’explorer cette forme d’expression photographique, vous pouvez utiliser de vieux objets, par exemple du tissu, des bibelots et autres babioles. Vous pouvez même aller jusqu’à les détruire, les fractionner, les déchiqueter. En fait il n’y a aucune limite. Et même si ce que vous créez ne correspond pas parfaitement à la définition de la photographie abstraite, vous pourrez toujours vous en inspiration afin de repousser les limites de votre démarche créatrice.

Formes et couleurs

Les formes mais aussi les couleurs, une fois associées, peuvent permettre de créer des oeuvres photographiques abstraites d’une grande beauté.

Abtraite2

Le N&B est également une excellente façon de « déconstruire » un objet en le rendant méconnaissable. Il devient un amalgame de formes et de textures qui transcendent l’objet photographié.

Abstraite3

Il est bon de se rappeler en terminant que la photographie abstraite n’est pas une chimère, une vue de l’esprit ridicule et sans intérêt utilisée par des photographes sans talent. Au contraire, l’artiste qui emprunte cette voie, doit avoir une créativité très développée, et des compétences en photo très raffinées. Arrivé à créer quelque chose d’intéressant à partir d’objets du quotidien exige un grand talent, car l’image doit être construite et les divers éléments disposés correctement; sans quoi tout s’écroule !

Pour aller plus loin

Je vous recommande l’excellent livre Photographies abstraites, photographies de l’âme, par Pascale Hulin. Artiste plasticienne, pour l’auteure, chaque photographie devient un prétexte à l’écriture et le moyen de dévoiler sa recherche et sa façon de travailler. Elle écrit une sorte de carnet de voyage intérieur. Ceux qui lisent l’anglais, vous avez l’excellent livre de Kenneth Karsten; Abstract photography techniques.

Voici en terminant quelques exemples pour vous inspirer :

Abstraite4Abstraite5

Abstraite6

ce premier point de vu nous fait explorer l'histoire de la photo abstraite et également appuyer l'argument que c'est de l'art à part entière.

Voyons un second point de vu sur la photo abastraite tout aussi interressant :

 

L'art de la photographie abstraite

La photographie abstraite offre un nombre infini de compositions créatives qui attendent encore d'être découvertes. Elle permet d'explorer le potentiel infini que nous offre le monde, que ce soit au fond de votre jardin ou bien au pied de la Tour Eiffel. La photographie est par définition descriptive, voire narrative. Cependant, il est possible d'ajouter une touche d'abstrait qui la rendra unique et conférera une force inégalée à votre prise de vue.

L'abstraction se caractérise par le fait d'exacerber l'émotion en employant des caractéristiques a priori inesthétiques plutôt que de se fonder sur le pouvoir narratif du sujet. Cela implique de prioriser et employer des éléments basiques tels que la couleur, les tons, lignes, textures, ou formes. La photographie abstraite met de côté le besoin de l'homme de reconnaître son sujet et les émotions qui découlent de cette reconnaissance.

L'abstraction n'est pas dogmatique et fait fi des règles de la photographie classique. Elle ne dicte pas la façon dont on doit penser ni la réaction que nous inspirerait une prise de vue.

Comment parvenir à l'abstraction

Deux approches de la photographie abstraite peuvent être considérées. D'une part, se laisser aller et laisser place à la spontanéité et l'inventivité. D'autre part, planifier, anticiper à l'avance ce que le résultat abstrait de votre cliché pourrait être. Dans tous les cas, il est possible avant même de se rendre sur les lieux de la prise de vue, d'imaginer  les éléments abstrait de votre photographie: phénomène saisonnier, lumière ou encore conditions météorologiques.

La qualité de la lumière laisse suggérer le sujet de votre photographie. La lumière diffuse aura tendance à rendre abstraites certaines formes inhérentes aux objets, telles des formations rocheuses, la végétation, la glace et des sujets macro. Inversement, le contraste dur de la lumière directe peut exacerber certaines formes naturelles et créer l'opportunité d'utiliser la lumière comme le sujet de votre photo. Il en sera ainsi des ombres ou des formes créeés par le réfléchissement de la lumière.

Une des techniques photographiques pour parvenir à l'abstraction est l'utilisation de l'exposition longue dans vos clichés. Les possibilités sont infinies et la technique peut être appliquée à l'eau, les nuages ou encore des troupeaux d'animaux.

Conclusion

Il ne faut jamais perdre de vue que l'abstraction est tout autour de nous. Pratiquer la photographie abstraite ouvre notre imagination et éveille notre attention aux petites choses du quotidien qui nous entourent. Les possibilités sont infinies et pratiquer l'abstraction ne vous rendra que meilleur photographe. 

Voilà ce qui clos ce deuxième point de vue, voyons maintenant un troisième qui abordera le côté technique également

 Fragmentations, détails invisibles à l’œil nu, représentations surréalistes… Les possibilités sont décuplées lorsque le photographe souhaite s’éloigner du figuratif. Petit tour d’horizon des options offertes en photographie abstraite.

 

Qu’est-ce que la photographie abstraite ?

Si les détracteurs ont tendance à qualifier la photo abstraite d’incompréhensible voire d’élitiste, elle est en réalité bien plus intéressante que cette perception réductrice. Offrant de multiples possibilités, la photographie abstraite pourrait donc être définie comme une image où le « sujet » n’est pas une évidence comme il peut l’être dans la photographie figurative. La signification est donc laissée à la libre interprétation de l’observateur.

Qui prendre pour inspiration ?

Nombreux sont les photographes qui ont excellé dans l’art de saisir l’image abstraite. Développée d’abord à des fins scientifiques par Anna Atkins dans ses recherches sur la flore marine, la photo abstraite s’est doucement déplacée de la science vers les arts. Avec des photographes légendaires comme Man Ray, Alfred Stieglitz, Paul Strand et Edward Steichen, le mouvement de la photographie abstraite a révolutionné la façon de concevoir l’art et l’image.

Qu’est-ce qui est important dans la photographie abstraite ?

Pour supprimer la signification évidente du figuratif, le photographe qui souhaite s’initier à l’imagerie abstraite se concentrera sur de nouvelles façons de photographier. Celles-ci passent par un nouveau regard sur son ou ses sujets et une manière unique de dévier le sens. Le photographe peut alors créer une émotion à partir d’un motif ou d’une forme, ou tout simplement intégrer de nouvelles techniques (comme le light painting). Jouer avec la lumière permet également au photographe de brouiller le sens : en éclairant des objets de tous les jours sous d’autres angles ou en utilisant de multiples sources d’éclairage artificiel, on aura la possibilité de faire apparaître son sujet sous un nouveau jour.

En définitive, la photographie abstraite est un art qui offre des possibilités infinies. Aussi bien pour le photographe qui souhaite sortir des sentiers battus et tenter de nouvelles techniques que pour l’observateur qui retrouve sa liberté d’interprétation.

Photographie abstraite

Que vous visitiez un lieu pour la première fois ou que vous photographiez l'endroit où vous habitez, il est toujours intéressant d'essayer de trouver des techniques de prise de vues permettant de réaliser des photos plus originales

Choisissez un nouvel angle de vue

Comme la plupart des gens, vous prenez sûrement la plupart de vos photos à hauteur des yeux. Mais si vous utilisez la fonction Visée par l'écran de votre appareil photo, ainsi que l'écran LCD orientable si votre appareil photo en est équipé, vous ne tarderez pas à découvrir qu'il existe d'autres positions bien plus intéressantes pour réaliser vos prises de vues.

Essayez cette technique : placez l'appareil photo au niveau du sol et faites pivoter l'écran LCD orientable vers le haut. Ou bien, si vous vous trouvez au milieu de la foule, placez l'appareil photo sur un monopode et orientez l'écran LCD vers le bas. Il vous suffit ensuite de soulever l'appareil photo pour voir ce qu'il voit, comme si vous surplombiez la foule.

Abstraite7

 

Servez-vous de la courroie de votre appareil photo comme d'une dragonne

Si vous prenez des photos depuis un point de vue en hauteur et que vous regardez une scène située en contrebas, il est indispensable de tenir fermement votre appareil photo. Enrouler la courroie autour de votre poignet permet de stabiliser l'appareil photo tout en prévenant le risque de chute accidentelle.

Déplacez votre mise au point

Vous pouvez commencer en déplaçant votre point de focalisation du centre du cadre. Tout d'abord, passez votre appareil photo en mode de mise au point manuelle. Placez ensuite votre sujet au centre du cadre et enfoncez l'obturateur à mi-course. Tout en maintenant cette position, vous pouvez recomposer le cadre en le déplaçant jusqu'à obtenir la composition qui vous convient. Il vous suffit ensuite d'appuyer sur l'obturateur pour prendre la photo.

Prenez le contrôle avec la visée par l'écran

La visée par l'écran affiche un aperçu de votre photo sur l'écran LCD de l'appareil photo. Donnez libre cours à votre créativité en utilisant la visée par l'écran pour sélectionner vous-même votre point de focalisation. Et si votre appareil photo dispose d'un écran tactile, c'est encore plus facile. Il vous suffit d'appuyer sur l'écran LCD là où vous souhaitez que votre appareil photo fasse la mise au point et de régler l'AF sur le mode Direct pour que l'appareil photo effectue la mise au point sur cet élément dans le cadre.

Abstraite8

Tenez-vous prêt pour le moment parfait

Si vous voulez effectuer une photo en tenant l'appareil photo perché en hauteur sur un trépied ou un monopode, vous aurez peut-être du mal à atteindre le déclencheur au bon moment. Nous vous conseillons alors d'utiliser un câble de déclenchement à distance (RS-60E3 ou RS-80N3 selon le modèle de votre appareil photo) pour prendre la photo. Autre solution, si votre appareil photo dispose d'une connectivité Wi-Fi, utilisez votre smartphone pour le connecter à l'appareil photo à distance, y compris en visée par l'écran, et prendre la photo depuis votre téléphone.

Voyez les choses en grand

Le mode Paysage, qui est automatiquement sélectionné avec le mode Smart Auto, offre une grande profondeur de champ pour vous permettre de capturer des scènes dans les moindres détails, du premier à l'arrière-plan. Il vous permet ainsi de montrer une plus grande partie de votre environnement, aussi bien en ville qu'à la campagne.

Essayez cette technique : lorsque vous réalisez une photo de paysage, essayez d'inclure un élément au premier plan afin d'équilibrer la scène. Et n'oubliez pas que les photos de paysage peuvent également être réalisées en tournant l'appareil photo sur le côté, pour le mettre en orientation Portrait.

Recherchez les ombres et la lumière

La lumière est l'élément essentiel de chaque photographie. Apprendre à utiliser les ombres et la lumière ainsi que les formes et les structures qu'elles créent est une étape primordiale pour parvenir à réaliser de plus belles photos. Lorsque le soleil est bas, comme par exemple en tout début ou fin de journée, les ombres s'étirent et peuvent apporter une autre dimension à vos photos. Un environnement qui peut sembler sans intérêt en milieu de journée peut être totalement transformé par les grandes ombres qui s'étirent sous la lumière rasante. Vous pouvez utiliser la fonction GPS disponible sur de nombreux appareils photo compacts compatibles Wi-Fi pour mémoriser l'emplacement de ces superbes ombres et revenir plus tard sur ces lieux.

Accentuez les couleurs

Lorsque vous photographiez un paysage, la saturation éclatante des couleurs peut véritablement magnifier votre photo. Vous pouvez utiliser la fonction Mes couleurs pour accentuer la saturation des couleurs. Par exemple, dans les environnements naturels, la saturation des couleurs du ciel, de l'eau et de la végétation peut être accentuée afin de les rendre encore plus éclatantes et attrayantes.

Figez un sujet en déplacement

Les sujets en déplacement peuvent donner des photos très originales, qui mettent en lumière des instants qui ne sont généralement pas perçus. Pour figer le mouvement d'un sujet dans le cadre, vous devez utiliser une vitesse d'obturation rapide. La vitesse d'obturation exacte dépendra de facteurs tels que la vitesse de votre sujet et sa distance par rapport à vous. Pour figer des personnes en déplacement, sélectionnez le mode Sports sur votre appareil photo ou utilisez le mode Priorité à la vitesse (signalé par la mention Tv sur la molette de sélection des modes) et sélectionnez une vitesse d'obturation de 1/250s minimum.

Abstraite9

Capturez les contrastes

Plus la luminosité est puissante et plus elle crée des ombres sombres et nettes. Savoir exploiter ce contraste permet d'ajouter de la profondeur à vos photos. Toutefois, lorsque vous effectuez des prises de vues sous un soleil éclatant, l'appareil photo n'est pas en mesure de capturer toute l'intensité du contraste. Vous pouvez compenser cela avec le mode Ctrl rétroéclairage HDR disponible sur de nombreux appareils photo EOS. Vous trouverez ce mode dans les réglages Scène sur la molette de sélection des modes. En mode Ctrl rétroéclairage HDR, l'appareil photo prend trois images à chaque prise de vues, puis les associe afin de produire une photo bien plus contrastée que s'il n'y avait qu'une seule image.

Photographiez en noir et blanc

Lorsque vous prenez des photos plus abstraites, les points d'intérêt de la photo changent et les textures, les contrastes, les ombres et les formes deviennent plus importants que les couleurs. En utilisant le style d'image monochrome de votre appareil photo, éventuellement avec le paramètre de filtre jaune, vous pourrez voir un aperçu monochrome sur l'écran LCD qui vous aidera à visualiser votre scène en noir et blanc. Si l'appareil photo est configuré pour prendre des photos au format RAW, vous pouvez ensuite rétablir les couleurs lors du post-traitement de vos images sur votre ordinateur.

Exploitez au mieux la contre-plongée

Prendre des photos en contre-plongée crée une perspective dynamique, mais peut également laisser le premier plan sous-exposé si votre composition comprend beaucoup de ciel, ce qui risque de dérouter le système de mesure de l'appareil photo. L'utilisation d'une compensation d'exposition positive va vous permettre d'éclaircir l'image si les sujets principaux sont trop sombres.

Gardez la bonne orientation

Tous les appareils photo sont équipés d'un capteur d'orientation qui reconnaît la position de l'appareil photo (horizontale ou verticale) et garantit que les photos sont correctement orientées sur l'écran LCD et l'écran de l'ordinateur. Mais, si vous prenez des photos en regardant directement à la verticale vers le haut ou vers le bas, cela risque de perturber le système d'orientation. Dans ce cas, désactivez la fonction de rotation automatique dans les menus de réglages (jaune) pour que toutes vos photos s'affichent dans le même sens.

Exploitez pleinement les expositions multiples

Plusieurs modèles d'appareils photo EOS avancés sont capables de capturer des expositions multiples, ce qui vous permet de prendre des photos dans lesquelles les sujets en mouvement sont moins visibles, tout en capturant normalement les éléments statiques tels que les bâtiments. Placez l'appareil photo en position, idéalement sur un trépied, puis réglez le mode d'exposition multiple pour établir la moyenne de chacune des images. Préréglez l'appareil photo pour qu'il capture au moins trois images, puis déclenchez l'obturateur à quelques secondes d'intervalle. Une fois les photos prises, l'appareil photo les fusionne de sorte que les éléments modifiés soient moins visibles, presque évanescents. Plus vous prenez de photos et moins les sujets en mouvement seront visibles.

Photographie abstraite

Par photographie expérimentale ou photographie abstraite, on désigne l'art de créer un effet visuel et de réaliser des images qui ne s'ancrent pas directement dans la réalité. On peut procéder par différentes techniques au moment de prendre la photo avec un argentique ou réflex numérique (on joue notamment sur le cadrage, la mise au point…) ou bien post-traitement, on vient apporter des retouches plus ou moins importantes… Parfois, on manipule de la pellicule ou bien on réutilise de vieilles diapositives pour réaliser une oeuvre unique.

Dans le cas d'un cliché abstrait, il est possible d'isoler un morceau réel et ordinaire d'une image de son contexte d'origine pour l'intégrer ailleurs. Placé dans un nouvel environnement, la photographie prend un tout autre sens, souvent surréaliste. On emploie aussi beaucoup de flou, on joue avec la lumière et les ombres. La photo abstraite rencontre des formes et des textures très inattendues. L'objectif final étant de surprendre et d'impliquer le spectateur à l'oeuvre. 

Louis Daguerre met au point le daguerréotype qui précède l'invention de la photographie contemporaine dans les années 1830. Très vite, apparaît la première photographie abstraite. À l'aide d'un spectroscope qui disperse la lumière, en 1842, John William Draper parvient à immortaliser sur papier des phénomènes invisibles à l'oeil nu, jusqu'alors. Si Draper aborde sa découverte sous l'angle scientifique, l'originalité de son travail est largement approuvée par le monde de l'art.

Anna Atkins, première femme photographe, se pose comme une précurseuse du genre en Angleterre. Elle capture des algues et différents types de plantes qu'elle place sur du papier cyanotype. Le résultat donne des images oniriques bleues et blanches magnifiques. 

En 1896, après la découverte de la radioactivité, le public connaît une fascination pour ce qu'il ne peut pas voir. Les photographes se saisissent du phénomène quasi instantanément. En France, Louis Darget essaie de développer la pensée sur papier photo. Persuadé, qu'on peut la matérialiser, il réalise des milliers d'expérience sur le thème. Il demande à ses modèles humains de fixer des plaques vierges et d'y leur réflexion.

Comme dans la peinture, au XXème siècle, la photographie suit un chemin progressif vers l'abstraction. Elle se déconstruit petit à petit face à l'appareil d'artistes visionnaires. Le Salon d'Automne de Paris en 1903 change la donne et révolutionne l'histoire de l'art de façon durable. On y retrouve des génies, des artistes déjà connues et de jeunes talents : Cézanne, Duchamp, Picasso… Le vent de liberté qui souffle à Paris traverse l'Océan Atlantique et, dix ans plus tard, à New-York, on découvre les peintres Kandinsky, Braque, Delaunay… Très vite les photographes s'affranchissent aussi des codes esthétiques traditionnels.

En 1914, Erwin Quedenfeldt expose à Cologne les premières photo dites “abstraites". À partir de là, entre 1920 et 1930, l'Europe et notamment la ville de Prague constitue l'épicentre de la photo conceptuelle avec Rössler, Sudeck qui se tournent vers l'abstraction pure. 

Dans les années 1960 et 1970, avec Joseph Newman commence l'ère de la retouche post production. Évidemment, cette tendance ne cessera de s'accentuer avec le numérique et les progrès en matière digitale dès 1990. La nouvelle génération de photographes voit ses possibilités créatives multipliées à l'infini avec l'apparition des images de synthèse. Ses plus fervents utilisateurs sont alors Peter Klasen, Nicolas Dubreuille, Vik Muniz, Dominic Harris et Penelope Umbrico….

Abstraitenb1Abstraitenb2

Donc un point de vue plus technique mais qui nous apprend beaucoup de choses : qu'il existe beaucoup de techniques et qu'elles demandent qu'une chose : de les tester !!!

Voyons maintenant le point de vue d'un auteur par rapport à une de ses photos :

Abstraiteblue05

 

Cette photo a été au départ :  pensée : comment je vais faire pour avoir des reflets bleus, et les bulles ? comment les faire ? et au niveau de la lumière ? quels objectifs je vais prendre ? est ce que je vais devais devoir utiliser un reflecteur ? ou alors l'utilsation d'un flash ? toute ces questions ont une réponse (la preuve en photo !!) Mais ce que je veux dire c'est qu'une photo traditionnelle est plus facile à réaliser. Réaliser une bonne photo abstraite nous fait obligatoirement réfléchir à la réalisation et donc de sortir de notre zone de confort. Mais c'est le but aussi !

Donc en résumé faire une bonne photo abstraite demande de la réflexion concernant la réalisation de celle ci.

 

Conclusion

Pour conclure ce premier dossier assez gros, je dirais ces quelques mots : ce dossier ne se veut pas l'avocat de la photographie abstraire mais seulement une présentation de ce style de photographie trop dénigré à mon goût et pour conclure je dirais qu'à tous ceux qui sont encore dubitatif : essayez de réaliser une véritable photo abstraite et peut être que vous en ferez deux puis trois puis .....

Pour finir un petit mot : merci aux futurs lecteurs et essayeurs à la photo abstraite : à savoir que pour chaque dossier un nouveau sondage sera créer (votre avis m'intéresse)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire