Test Materiel (Source PHOTO Science & vie)

REFLEX APS C DEBUTANT : EOS 2000D

Images 4

Eos2000

Eos2000ecran

Un premier prix convaincant

Lancée début 2018, la dernière génération d'entrée de gamme EOS séduit par sa simplicité, sa compacité et sa qualité d'image qui fera la différence avec les appareils à petit capteur. S'il n'est bien sûr pas équipé comme les un modèle expert, il offre un bon équilibre pour le débutant voulant se frotter à la visée optique.

On aime

Si les menus à rallonge des reflex vous donnent des boutons, l'interface du 2000D devrait vous rassurer. Ici pas de fonctions superflues ou d'affichage envahissant, on va à l'essentiel, et l'on peut se concentrer sur les fondamentaux : cadrage au viseur, choix du collimateur AF (il y en a que 9 mais ils sont très réactifs) et réglage de l'exposition à la molette. Les images sont très plaisantes et on peut les partager grâce à une fonction WI-FI. Facile à mettre en oeuvre. Malgré son côté rustique, l'EOS 2000D s'avère bien mieux équipé que son jumaux EOS 4000D, encore plus économique (100€ de moins) mais trop bridé à notre goût avec sa monture en plastique, son piètre écran arrière et un mode WI-FI laborieux.

On aime pas

Un reflex a tarif abordable, c'est toujours bon à prendre, mais au prix de certains sacrifices, dont au moins un des trop : le viseur étriqué ne plaide pas en la faveur de ce reflex face aux larges EFV des hybrides. Pour le reste, rien de rédhibitoire même s'il faudra se passer d'un écran tactile, se contenter d'un autofocus un peu poussif en visée écran, et accepter un mode vidéo très sommaire. Et si le capteur APS-C de 24 MP offre aux images davantage de relief et de détail que celles d'un compact ou d'un smartphone, le processeur d'ancienne génération Digic 4+ limite les performances en conditions de lumière difficiles (sensibilité et dynamique limitées), et ne sait pas corriger les aberrations optiques en jpeg.

 

7.8/10 350 € (prix indicatif)

Img 2010

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REFLEX APS C amateur : EOS 250D

Eos250d

Eos250face

Eos250dderriere

Le reflex furtif et créatif

L'EOS 250D est le plus compact des reflex, presque autant que l'hybride EOS M50 dont il partage le capteur APS-C de 24 MP et le processeur Digic 8, et donc les images de très bonne tenue, en photo comme en vidéo. Avec ici l'argument d'une visée optique, ainsi que des fonctions avancées et une excellente autonomie.

On aime

L'appareil séduit par son format, réduit sans pour autant nuire à la prise en main. On a même droit à un écran tactile orientale, pour les cadrages difficiles oo discrêts (et pour la vidéo, qui passe à la définition 4K). En photo, comparée au précédent 200D, la qualité d'image est encore meilleure, surtout en haute sensibilitéo où le bruit devient génant à partir de 12 800 ISO. La réactivité progresse elle aussi, notamment en live View où la détection des yeux fait son apparition. L'appareil fait alors le point presque sans délai et sans erreur. Le 250D n'est pas avare de fonctions (Time Lapse, HDR, Wi-Fi avec appairage simplifié...) et voit son autonomie doublée par rapport à l'EOS 200D ce qui représente 4 fois l'autonomie d'un hybride EOS M50. C'est aussi l'avantage des reflex.

On n'aime pas

Deux points importants nous semblent avoir été négligés. d'une part, l'appareil dont la finition tactile et sonore laisse à désirer, se montre bruyant à l'usage, même en mode "silencieux", ce qui contredit son gabarit discrêt. D'autre part, même si ce n'est pas le pire du genre, son viseur aurait gagné à être peu plus large. Ce viseur est par ailleurs doté d'un AF très basique (9 collimateurs), et il faudra parfois verrouiller la mise au point sur le bon sujet avant de recadrer. Il faut savoir que si l'appareil réagit vite sur des sujets fixes, son suivi des sujets mobiles et son mode rafale (5 i/s) restent en deça des modèles plus évolués. Enfin si l'EOS 250 D apporte la vidéo 4K, c'est avec des restrictions notoires.

 

8.2/10

prix indicatif : 550 €

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 REFLEX APS C EOS 77D AMATEUR

Eos77face

Eos77arriere

Eos77

Un bel équilibre

Sucesseur du 760D, ce 77D perd un zéro mais reste un appareil amateur, qu'attestent sa finition légère et son viseur encor limlité. Pourtant il offre un maximum de fonctions et d'équipements, dont l'autofocus du 90D, et une très belle qualité d'image. Un choix idéal pour ceux qui veulent rester sous la barre des 1000€.

 

On aime

L'EOS 77D est un appareil très plaisant destiné aux amateurs avertis qui veulent disposer d'un outil sérieux pour composer en toute maîtrise. S'il manque encore un bouton directionnel pour déplacer le point AF, l'interface est digne d'un reflex expert, on a même droit à un écran secondaire pour avoir en permanence les réglages sous la vue. L"écran orientale et tactile est un autre atout, d'autant que la visée Live View bénéficie d'un autofocusDual Pixel permettant de faire le point rapidement partout dans le cadre. Au viseur, l'appareil se montre très réactif et ne déçoit pas, même si la couverture AF reste alors limités à la partie centrale. On le préfére  nettement au 800D sorti au même moment, certe un peu moins cher mais à l'équipement plus rudimentaire.

On aime pas

A ce tarif, on a beaucoup en termes d'electronique, mais il faudra faire des concessions sur la mécanique : la coque en polycarbonate, elle n'est pas protégée contre les intempéries, le viseur n'est pas un pentaprisme mais un système à mirroirs au grossissement limité (.51 x en équivalent 24 x 36), et l'obturateur assez bruyant, ne descent qu'au 1/4000 s (et au 1/200 s en synchro flash). L'autonomie est moyenne, et il faut aussi noter que l'appareil en est resté au processeur Digic 7, un peu moins performant que le Digic 8 en rendu des couleurs et haute sensibilité. Pour la même raison, le mode vidéo n'offre pas la définition 4K ni le ralentit. Enfin il faudra se passer de sortie de casque pour le contrôle de la prise de son, possible avec ou sanss micro externe.

 

9/10

Prix indicatif : 800 €

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REFLEX APS C EOS 90D  EXPERT

Eos90d

Eos90dderriere

Eos90dhaut

Un classique encore amelioré

Dernier né d'une longue lignée de reflex expert, l'EOS 90D reprend les atouts du 80D sorti en 2016, tout en apportant pour 200 € de plus quelques raffinements supplèmentaires, dont une définition record de 32.5 MP et la vidéo 4K. Il réserve d'autres surprises et s'impose comme un must pour l'amateur avancé.

 

A classic yet improved

The latest in a long line of expert SLRs, the EOS 90D takes on the strengths of the 80D released in 2016, while providing some additional refinements for € 200, including a record definition of 32.5 MP and 4K video. It has other surprises in store and is a must for the advanced hobbyist.

On aime

D'apparence très proche du 80D, le 90D en reprend l'ergonomie plaisante (ou encore plus léger) avec une interface riche en commandes mais bien agencée, à laquelle s'ajoute un joystick de contrôle du collimateur AF qui faisait défaut à son prédécesseur. Grâce au nouveau capteur de 32.5 MP couplé à un processeur Digic 8 de derniere générartion, la qualité d'image progresse en photo comme en vidéo tout comme la réactivité, avec des rafales qui passent à 10 i/s (11 i/s avec AF fixe). Autre nouveautée bienvenue, le 90D est le premier reflex Canon à adopter un obturateur totalement electronique, ce qui autorise des prises de vue absolument silencieuse en Live View ! Et pour ne rien gâcher, l'EOS 90D gagne 30% d'autonomie et assure environ 1300 vues.

WE love

Appearance very close to the 80D, the 90D takes up pleasant ergonomics (or even lighter) with an interface rich in controls but well arranged, to which is added a joystick for controlling the AF point which was lacking in its predecessor . Thanks to the new 32.5 MP sensor coupled to a latest generation Digic 8 processor, image quality improves in photo as in video as well as reactivity, with bursts which pass to 10 fps (11 fps with AF fixed). Another welcome novelty, the 90D is the first Canon SLR to adopt a fully electronic shutter, which allows absolutely silent shots in Live View! And not to spoil anything, the EOS 90D gains 30% of autonomy and ensures approximately 1300 views.

On aime pas

Si le gain en pixels est l'argument choc, le 90D ne fait la différence que dans des conditions idéale de vitesse, ouverture, stabilité, sensibilté et mise au point, et de préférence en RAW et équipé d'un meilleur objectif que les 18-55 ou 18-135 mm proposé en kit. De même, si l'obturateur électronique permet de monter au 1/16000 s, c'est au prix d'une déformation des objets en mouvement (rolling shutter), phénomène également observé en video 4K. D'autrepart, ce reflex offre des performances si poussées en Live View (notamment la détection et le suivi AF des visages et des yeux) que l'autofocus du viseur pourtant bon pourra paraître bridé. Enfin, bien que son obturateur soit prévu pour 200 000 cycles, la finition n'est au niveau du prix.

We don't like
 

If the gain in pixels is the shock argument, the 90D only makes the difference in ideal conditions of speed, aperture, stability, sensitivity and focus, and preferably in RAW and equipped with a better lens than the 18 -55 or 18-135 mm offered as a kit. Similarly, if the electronic shutter allows you to go up to 1/16000 s, it is at the cost of a deformation of moving objects (rolling shutter), a phenomenon also observed in 4K video. On the other hand, this SLR offers performance so advanced in Live View (in particular the detection and AF tracking of faces and eyes) that the autofocus of the viewfinder, however good, may seem restrained. Finally, although its shutter is planned for 200,000 cycles, the finish is not at the price level.

 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire